Le Manteau des Deux Belles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Mer 17 Oct - 15:17

Le Manteau des Belles

Les voyageurs sortent du gris-rêve complètements nus et portants les marques d'ecchymoses et de divers contusions. Ils n'ont aucun souvenir des événements récents mais il apparait rapidement évident qu'ils ont été détroussés. C'est la fin d'été et le temps est clément. Ils sont dans une plaine, près d'une route, pas de poteau indicateur. Vers l'Est un jet de Vue/Survie en Extérieur à 0 permet de repérer des champs et des terres cultivées, vers l'Ouest on devine un pont et une rivière, et probablement un bois.

En suivant la route vers les champs ils vont reconnaitre la voie d'une jeune fille qui chante (Ouïe/Chant à 0), ils entendent aussi distinctement des clochettes et sautant une petite barrière blanche ne tardent pas à apparaitre un troupeau de quelques brebis et moutons. La différence est facile à faire car ils portent tous des vêtements ajustés, robe de paysanne ou froc, avec chapeau de fête assortis. Après quelques temps (et tentatives de communications ?) apparaît une jeune bergère accompagnée d'un grand chien de berger noir affublé lui aussi d'un costume de cuir et d'un chapeau à plumes. Elles les saluent d'un "Salut les culs-nus!" puis se désintéresse d'eux et continue son chemin vers le village avec son troupeau.

On peu l'aborder mais elle n'est pas à l'aise en compagnie d'hommes nus et son chien gronde et aboie si on l'approche trop. Elle informe les voyageurs qu'ils arrivent au village de la Belle-Odalis, et elle parait étonné de leur ignorance, il faudra quelque effort pour la convaincre que les voyageurs ne sont pas des "culs-nus". Elle ne les accompagnera pas mais leur garantiras qu'ils seront bien accueillis au village.

Le Village de Belle-Odalys

Belle-Odalys est une petite bourgade champêtre assez riche, les gens sont bien vêtus et on l'air en bonne santé. Ils ne semblent pas s'offusquer outre mesure de la tenue des voyageurs, au contraire, cela semble même beaucoup les amuser. On remarque rapidement que tous les animaux sont habillé à la même mode que leur maitre (chiens, chats, chevaux), en costume complets avec chapeau assortis. La maison des voyageurs est vide et ils pourront s'y installer, l'aubergiste viendra leur y porter une soupe et une miche de pain et de fromage accompagné d'une pinte de bière aigrelette.

Sur la grand place du village se trouve une statue d'une très belle femme nue, on remarque facilement que des tas de vêtements sont entassés tout autour à ses pieds en une pile imposante. Malheur aux voyageurs s'ils essayent de s'en vêtir, aux cris de "Les culs-nus sont sans parole" les villageois se saisiront d'eux avant de les bastonner et de les jeter dans une mare.

Si les voyageurs cherchent des informations sur la statue, les Cul-nus, le village ou les vêtements des animaux, les villageois se feront un plaisir de leur raconter la légende du Manteau des Belles.

"Il y a bien longtemps, au Second Age, vivaient deux haut-révantes d'une grande beauté Odalys et Phrodite. Elles étaient aussi belles que puissantes et vaniteuses et dépensaient toute leur énergie et leur temps à essayer d'acquérir les plus beaux atours afin de se surpasser l'une l'autre. Un jour, un autre Magicien qui était épris d'elles, fabriquât un manteau enchanté magnifique, c'était le plus beau vêtement qu'il était possible d'imaginer, capable de changer de forme et de couleur selon l'heure du jour.
Les deux belles se disputèrent immédiatement pour avoir le manteau et ainsi être sûr de pouvoir définitivement éclipser sa rivale. Mais le magicien rusé refusa de l'offrir à l'une ou l'autre, exigeant de leur part qu'elles s'offrent à lui pour avoir droit au manteau. Folles de rage et refusant une telle humiliation elles punirent l'impudent en le transformant en oie !
Mais restait le problème du manteau... qui allait l'avoir ? Après une longue dispute, elles convinrent qu'elles le porteraient à tour de rôle, chacune une saison. Et c'est ce qu'elles firent sans défaut.
Notre village est celui de la Belle-Odalys et à l'Ouest se trouve le village de la Belle-Phrodite, et nous continuons à honorer la mémoire et la coutume de nos fondatrice et échangeant le manteau à chaque changement de saison. Et en échange nous bénéficions pendant une saison de la faveur de la belle qui se réjouit d'être si bien vêtue, les récoltes sont bonnes, les hivers doux, les légumes bien rebondis.
Mais voilà la saison dernière les habitants de la Belle-Phrodite ont refusés de rendre le manteau, ils ont prétendus l'avoir perdu, mais nous savons bien qu'ils voulaient le garder pour eux. Pour les punir de leur manquement nous les avons condamnés à nous donner TOUS leurs vêtements, et nous les garderons jusqu'à ce qu'ils nous rendent le manteau. L'automne sera bientôt là et je suis sûr que les choquottes leur feront retrouver la mémoire.
Pourquoi les animaux sont habillés ? ben vous savez, on avait tellement de vêtements en trop qu'on savait pas quoi en faire, alors ça nous a parût une bonne idée... et ça fait bien enragé les cul-nus de voir leurs plus beaux atours porter par nos cochons et nos moutons.
Vous donner des vêtements ? Je regrette mais c'est impossible, vous comprenez, si on vous en donne vous risquez d'aller les vendre aux culs-nus et on ne récupérera jamais le manteau."

Le voyageur ont maintenant le choix de ce qu'ils veulent faire, mais il y a des chances qu'ils aient voir à la Belle-Phrodite comment les choses se passent.

Le Village de Belle-Phrodite

L'ambiance là-bas est clairement plus morne, les villageois ont le teint morne et hâve. Malgré la température clémente ils commencent à en avoir marre de se promener tout nus (même si ça a quelques conséquences agréables et que la natalité à pas mal augmentée). En plus c'est vraiment gênant pour travailler, le forgeron notamment regrette beaucoup son tablier et est couvert de brûlures.

Selon eux, tout ça c'est de la faute des gens de la Belle-Odalys, des vantards veinards et paresseux qui ont de la chance que tout pousse mieux par chez eux. Le manteau ? Mais non ils ne l'ont pas caché voyons. Vous voyez bien que leur statue est toute nue également ! Et puis s'ils avaient le manteau ils auraient eu une meilleure saison. Et dire que l'hiver sera bientôt là, et il s'annonce rude et précoce, un hiver à Tournedent pour sûr.
Non, tout ça c'est la faute à ce maudit magicien et à sa mule ensorcelée. Il est arrivé la saison dernière, un peu avant l'échange de manteau. On aurait dis un simple voyageur, avec sa mule normale et tout. Mais voilà t'y pas que dans la nuit on entend brayer et qu'on retrouve dans l'écurie sa mule saoule comme une barrique et qui chantait à tue-tête des chansons paillardes. Ni une, ni deux on t'a brulé cette sorcellerie et on a essayé de faire danser le Haut-Rêvant avec les souliers de braise prévue à cet effet, mais il s'était sauvé. Par contre le lendemain le manteau avait disparu... un coup du Haut-Rêvant pour se venger, j'vous dis.

Si on interroge plus avant sur ce fameux haut-rêvant les gens n’en ont pas un souvenir très clair, un vieux bonhomme, plutôt avenant, il passait tout son temps le nez dans un bouquin, ça aurait dut nous mettre la puce à l’oreille. Ah, et il était très intéressé par la légende des deux belles et notamment de Phrodite, il voulait savoir si on savait où elle avait vécu exactement. On lui a parlé de la forêt et des vieilles ruines, mais on la mit en garde, c’est un coin maudit, j’vous jure, il arrive que des malheurs aux gars qui vont trainer par là.

Les Vieilles Ruines

Les vieilles ruines se trouvent à quelque distance du village, au milieu de la forêt. Il s’agit des restes écroulés d’une vieille tour. Cette dernière sert depuis peu de demeure à Babouka, une ogresse qui en a eu marre de vadrouiller et à décider que ce serait là où elle s’établirait et fonderait une famille dès qu’elle trouverait un ogre bon à marier. En attendant, quand les voyageurs arrivent elle s’apprête à déjeuner/diner/collationner.

La vue des ruines donne une impression mitigée mais elles ne paraissent pas vraiment effrayante, surtout pas avec cette collection de gigantesques sous-vêtements rose bonbon qui sèchent sur un fil tendu près de la porte. Par contre, on entend distinctement des cris et des suppliques venant de l’intérieur, dignes de tout bon château hanté. Babouka se prépare à se régaler d’une grosse oie bien juteuse qu’elle a découverte cachée dans une des pièces de la tour, et cette dernière proteste avec véhémence contre ce traitement qu’elle juge particulièrement infamant.

Une fois la solution réglée, par un biais laissé libre à l’astuce des voyageur et s’ils sont en possession de l’oie parlante ils peuvent interroger cette dernière qui avoue être un vieux magicien du nom de Pat’Bol. Ce dernier est un adepte de la voie d’Hypnos et un sacré soiffard, tant de connaissance que de vin (bon ou mauvais). C’est suite à un sérieux abus de boisson ou bien parce qu’il avait trop tiré le dragon par la queue qu’il s’est retrouvé invisible et saoul dans l’étable. Heureusement pour lui les villageois s’en sont pris à sa mule et l’on brulé vive, un gâchis car c’était une brave bête et bien fidèle en plus. Craignant pour sa vie il s’était réfugié en forêt et dans les ruines qu’il comptait explorer. Là il avait découvert un antique ouvrage draconique mais sa lecture ne lui avait pas porté chance et, fausse manipulation ou protection du livre il s’était retrouvé sous forme d’oie. Pour ajouter à ses malheurs une ogresse avait débarqué et il avait du se résoudre à se cacher en espérant qu’elle parte. Cette dernière s’installant sur place, il essaya de s’enfuir et faillit connaître la fin que vous connaissez dans l’estomac d’une ogresse sourde à ses suppliques.

Il est possible d’annuler le sort thanataire qui le frappe par les bons rituels. Même si la tâche ne sera pas forcément aisée.

Pour ce qui est du manteau, il avoue avoir voulu se venger des villageois et de leur accueil mais il ne l’a pas volé. Non, en fait, il a découvert que le manteau était enchanté et qu’avec la bonne phrase de commande on pouvait lui faire prendre la couleur que l’on voulait. Il lui a juste demandé de prendre la couleur de l’air… ce qui a rendu le manteau invisible.

Aux voyageurs de décider maintenant comment ils comptent régler cette histoire, iront-ils récupérer le manteau pour le vendre ou se l’approprier ? le rendront-ils contre récompense aux villageois de Phrodite, ou plus rusé d’Odalys ? Vont-ils s’emparer du grimoire et laisser le pauvre Pat’Bol dans cet état ? Que contient d’autre cette vieille tour ? Tout cela est une autre histoire…

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Jeu 18 Oct - 13:45

Sympa, mais pourquoi avoir les personnages nus en début de scénario?

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Jeu 18 Oct - 15:31

Ben l'idée de départ c'était d'appeler l'histoire "Rêve de Nus", et que ça a un peu dévié au fur et à mesure de l'écriture, l'idée de base était d'avoir les villageois nus et les animaux habillés et de confronter à une espèce d'animaux intelligents et habillés.

Il reste des raisons quand même :

Pour la méprise avec des habitants du village de Phrodite, pour centrer l'histoire sur les vêtements et les motiver à essayer d'en retrouver... et puis parce que les dragons ont sub-consciemment inclus les voyageurs dans cette histoire de fesses à l'air Smile C'est vrai aussi que c'est amusant de voir comment les voyageurs vont réagir, surtout face à des animaux en costume et à des gens habillé que cela ne dérange pas de les voir nus.

Ca permet de jouer de plusieurs façon l'intégration dans le village d'Odalys et c'est vrai qu'à la base j'avais prévu que les voyageurs retrouvent leurs effets dans la tour en ruine, les brigands s'étant fait manger par l'ogresse. Puis je me suis dit que cela n'aller pas avec le caractére de l'ogresse.

J'avoue aussi que c'est prévu d'être jouer avec au moins 2 nouveaux personnages donc cela permettras d'accélérer la création de personnages.

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Jeu 18 Oct - 15:38

IKerensky a écrit:Ben l'idée de départ c'était d'appeler l'histoire "Rêve de Nus", et que ça a un peu dévié au fur et à mesure de l'écriture, l'idée de base était d'avoir les villageois nus et les animaux habillés et de confronter à une espèce d'animaux intelligents et habillés.

Il reste des raisons quand même :

Pour la méprise avec des habitants du village de Phrodite, pour centrer l'histoire sur les vêtements et les motiver à essayer d'en retrouver... et puis parce que les dragons ont sub-consciemment inclus les voyageurs dans cette histoire de fesses à l'air Smile C'est vrai aussi que c'est amusant de voir comment les voyageurs vont réagir, surtout face à des animaux en costume et à des gens habillé que cela ne dérange pas de les voir nus.

Ca permet de jouer de plusieurs façon l'intégration dans le village d'Odalys et c'est vrai qu'à la base j'avais prévu que les voyageurs retrouvent leurs effets dans la tour en ruine, les brigands s'étant fait manger par l'ogresse. Puis je me suis dit que cela n'aller pas avec le caractére de l'ogresse.

J'avoue aussi que c'est prévu d'être jouer avec au moins 2 nouveaux personnages donc cela permettras d'accélérer la création de personnages.

Je comprends les motivations du point de vue narratif, mais ça m'embête un peu au niveau de la cohérence: toutes le reste de l'histoire à son explication: l'âne qui parle, l'oie qui parle, le village nu, mais rien pour les personnages. Je vois deux solutions: trouver une raison pour laquelle les personnages commencent nus, ou alors leur laisser leur vêtements, mais ajouter un critère qui fait que leur vêtements sont vulgaires / inappropriés: i.e. les gens des deux visages refuseraient de porter les vêtements des personnages, par exemple parce qu'ils n'ont pas de rubans/armoiries/symboles/bonne couleur, peut-être en rapport avec les deux belles.

L'animosité envers les personnages des deux côtés sera alors dirigé non contre leur nudité, mais leur vêtement inappropriés, avec en plus le problème qu'ils sont habillés comme le haut-rêvant. Pour ajouter à la confusion, les animaux domestiques des deux côtés pourraient être appropriée (rubans/etc…).

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Jeu 18 Oct - 16:38

L'avantage du Mediéval Onirique c'est qu'il n'a pas besoin d'être cohérent... au contraire Wink

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Jeu 18 Oct - 17:19

IKerensky a écrit:L'avantage du Mediéval Onirique c'est qu'il n'a pas besoin d'être cohérent... au contraire Wink
Un monde, même onirique doit avoir une cohérence interne, dès le moment où l'on attend des personnages joueurs qu'ils résolvent l'affaire et découvrent qu'il y a une raison à l'histoire de l'âne magicien et de l'oie qui parle, leur nudité initiale doit pouvoir s'expliquer dans le même référentiel.
Sinon, transatlantique…

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Jeu 18 Oct - 17:46

Ben une cohérence interne ouip....

... je penses que tu as raison. Je vais oublier l'ogresse, qui de toute façon était plus un élément de background qu'autre chose et remettre les bandits qui ont attaqué les voyageurs dans les ruines. Cela résoud tout Wink

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Jeu 18 Oct - 22:16

IKerensky a écrit:Ben une cohérence interne ouip....

... je penses que tu as raison. Je vais oublier l'ogresse, qui de toute façon était plus un élément de background qu'autre chose et remettre les bandits qui ont attaqué les voyageurs dans les ruines. Cela résoud tout Wink
J'aimais bien l'ogresse en fait, c'est un bon moyen d'introduire l'oie…

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Ven 19 Oct - 0:06

Alors voici ce qui s'est passé :

Une bande de jeunes cul-nus en ont eu assez de se balader à poil. Ayant découvert la tour en ruine ils ont decider d'en faire leur repaire et de se lancer dans le brigandage. Ils ne sont pas vraiment méchants, ils se sont juste monté un peu la tête. Leur premières victimes furent les voyageurs qu'ils surprirent endormis près de la route, quelques coups de gourdins sur le garde qui s'était assoupi et il les dépouillérent de leur vêtements et de tous leurs effets avant de s'enfuir.

La bande est assez hétéroclite et en plein jour ce ne sont pas des adversaires bien farouche, certains sont assez ridicules. On remarquera que les vêtements qu'ils ont récupérés ont été tirer au sort et que certains n'ont pas eu de chance. Un gringalet malingre fait une sale tête en remontant sans arrêt la robe d'une des voyageuse dont le décolleté baille et lui tombe des épaules. Il lorgne méchament une jeune fille rousse qui a récupérer elle un bon pourpoint en cuir et une dague. Un petit rondouillard se retrouve affublé d'une chemise aux bras bien trop grands et à la taille bien trop courte pour sa corpulence...

Confronté à leur victimes, ils nieront en bloc, avec l'aplomb de la jeunesse "N'importe quoi ! et puis c'est nos vêtements d'abord, c'est vous qui étes des cul-nus ! Oui c'est une robe et alors, j'ai le droit de porter une robe !". En cas de d'affrontement ils essaieront de se défendre mais ne sont pas de bons combattant et des voyageurs désarmés et tout nus pourront en venir à bout facilement. Ils feront grise mine si on les raméne à Phrodite mais leur parents seront ravis de les revoir (ils les pensaient perdu par le maléfice de la tour et dévorés).

****

Mais j'aime bien l'ogresse... peut-on garder les deux ? possible. Admettons qu'après leur victoire les jeunes se soient un peu perdus (et ont fait bombance sur les provisions de vins et spiritueux (et l'herbe de rêve) des voyageurs. Du coup ils ne vont pas revenir à leur ruine avant que l'ogresse ne s'y installe. La voyant ils sont paniqués et abandonne leur refuge provisoire pour se cacher dans la forêt pas loin.

Les voyageurs vont trouver des traces de leur passage dans certaines pièce de la tour, ou bien remarquer les sentinelles qu'ils ont posté aux alentour (surtout si l'un d'entre eux porte une de leur robe). Ils n'ont plus qu'à les suivre jusqu'à leur campement et on retrouve la trame initiale.

Et Pat'Bol ? sous forme d'oie il n'a pas put s'opposer à l'installation des petits jeunes mais à réussi à ne pas leur servir de déjeuner en se cachant, ou en se faisant passer pour un oiseau magique et leur promettant milles merveilles s'ils ne le dévoraient pas.

***

Au final, merci Thias, tu m'as bien aidé à améliorer cette aventure Smile

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Ven 19 Oct - 15:25

Pas mal. Je me demande si on pourrait trouver un moyen pour que la bande de jeune ait endormi les personnages avec un objet récupéré du haut-rêvant changé en oie, cela donnerait une piste de plus, et expliquerait plus facilement que des personnages avancés se soient laissé détrousser par de simple adolescents.

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Ven 19 Oct - 15:52

Je ne sais pas, je trouve que c'est prêter bien du crédit à ces petits gugus de les laisser utiliser de la magie.

Pour ce qui est d'avoir maitriser les voyageurs, rien de plus simple. Surpris en gris-rêve, les voyageurs n'étaient pas tout à fait eux même... et on sais bien comment ça tourne quand on est pas là pour jouer son personnage Wink

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Dim 21 Oct - 21:43

IKerensky a écrit:Je ne sais pas, je trouve que c'est prêter bien du crédit à ces petits gugus de les laisser utiliser de la magie.

Pour ce qui est d'avoir maitriser les voyageurs, rien de plus simple. Surpris en gris-rêve, les voyageurs n'étaient pas tout à fait eux même... et on sais bien comment ça tourne quand on est pas là pour jouer son personnage Wink
C'est pas une question de difficulté que l'intérêt de l'histoire finale:
• pourquoi on avait plus nos vêtements en début de scénario?
• des PNJ sans intérêt vous les avait dérobés alors que les personnages étaient en gris rêve.

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  IKerensky le Lun 22 Oct - 12:01

Je qualifierais pas la bande de petits jeune de sans intérêt, ils offrent plein de possibilité de roleplay au contraire. Et puis il faut bien quelque chose pour faire commencer une histoire, on peut espérer que les voyageurs seront plus motivé à s'intéresser à cette histoire de vêtements s'ils sont eux même cul-nus.

IKerensky

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  thias le Lun 22 Oct - 13:10

IKerensky a écrit:Je qualifierais pas la bande de petits jeune de sans intérêt, ils offrent plein de possibilité de roleplay au contraire. Et puis il faut bien quelque chose pour faire commencer une histoire, on peut espérer que les voyageurs seront plus motivé à s'intéresser à cette histoire de vêtements s'ils sont eux même cul-nus.
Je n'ai pas dit que la bande de jeune était sans-intérêt, j'ai dit que l'épisode du gris rêve est sans intérêt: elle est arbitraire (les joueurs n'ont aucune influence dessus), et c'était pas une bonne histoire: lorsque les joueurs raconteront le scénario à leur amis, est-ce que tu crois que cette partie du scénario les enthousiasmera?
Quitte à imposer aux personnages quelques chose d'arbitraire, je trouve que c'est la moindre des choses de leur donner une bonne histoire en échange.

thias

Messages : 90
Date d'inscription : 13/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://wiesmann.codiferes.net/wordpress/?lang=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Manteau des Deux Belles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum